coordination

coordination

coordination [ kɔɔrdinasjɔ̃ ] n. f.
• 1361; bas lat. coordinatio, de ordinatio « mise en ordre »
1Agencement des parties d'un tout selon un plan logique, pour une fin déterminée. organisation. Entreprise qui échoue faute de coordination. Coordination des opérations d'une troupe.
Anat. Coordination des mouvements : combinaison des contractions des muscles en vue d'une action bien ordonnée, cohérente. — Absolt Troubles de la coordination.
2Rassemblement professionnel momentané et spontané, dans un but revendicatif, sans mot d'ordre syndical (cf. Comité de grève). Coordination nationale des étudiants.
3(1888) Gramm. Conjonction de coordination, liant des éléments lexicaux (mots) ou syntaxiques (propositions) de même nature ou fonction (ex. et, ou, donc, or, ni, mais, car).
⊗ CONTR. Confusion, désordre, incoordination.

coordination nom féminin (bas latin coordinatio, -onis) Action de coordonner ; harmonisation d'activités diverses dans un souci d'efficacité : Coordination des transports. Représentation élue par des grévistes en marge des organisations syndicales. Réglementation qui impose l'inscription du transporteur routier sur un registre départemental tenu par l'Administration ainsi que la licence de transporter. Rapport qui existe entre des unités linguistiques (mots, propositions) ayant le même statut dans la phrase. (La coordination peut s'exprimer par l'emploi de termes spécifiques, les coordonnants Un ciel bleu ET lumineux, DONC très pur, ou par simple juxtaposition : Un ciel bleu, lumineux, très pur.) Ensemble des mécanismes nerveux assurant à chaque instant la coordination des contractions et des décontractions des différents muscles du squelette. ● coordination (expressions) nom féminin (bas latin coordinatio, -onis) Composé de coordination, composé moléculaire qui, en solution, donne des ions complexes. ● coordination (synonymes) nom féminin (bas latin coordinatio, -onis) Action de coordonner ; harmonisation d'activités diverses dans un souci d'efficacité
Synonymes :

coordination
n. f.
d1./d Action de coordonner; état de ce qui est coordonné. La coordination des mouvements. Coordination des projets d'aménagement.
d2./d GRAM Conjonction de coordination, qui sert à lier deux mots, deux groupes de mots ou deux propositions ayant même nature et même fonction (mais, ou, et, donc, or, ni, car).
d3./d CHIM Composé de coordination: complexe.
d4./d Lors d'une grève, organisme représentatif constitué en dehors des organisations syndicales.

⇒COORDINATION, subst. fém.
A.— Mise en ordre, agencement calculé des parties d'un tout selon un plan logique et en vue d'une fin déterminée. Coordination des faits, des idées, des recherches; habile coordination. La coordination des efforts (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p. 94). Un cruel effort de coordination dans l'exécution (VALÉRY, Variété II, 1929, p. 38). Il faut admettre le fatalisme, ou la coordination forcée des choses soumises à un plan général (BALZAC, L. Lambert, 1832, p. 131) :
1. Ainsi l'intelligence humaine, en tant que façonnée aux exigences de l'action humaine, est une intelligence qui procède à la fois par intention et par calcul, par la coordination de moyens à une fin et par la représentation de mécanismes à formes de plus en plus géométriques.
BERGSON, L'Évolution créatrice, 1907, p. 45.
B.— P. ext. État de choses harmonieusement disposées en vue d'un certain effet. Heureuse coordination; la coordination des êtres. Synon. agencement, disposition. Nier toute harmonie des choses, tout plan, tout rapport, toute coordination dans l'œuvre divine (LEROUX, Humanité, t. 1, 1840, p. 265) :
2. Le plus humble des êtres vivants est un « monde ordonné »; il témoigne d'une unité, d'une coordination, d'une harmonie, d'une finalité, dont la matière n'offre pas même l'esquisse.
J. ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 149.
C.— Spécialement
1. ADMIN., ARM., POL. Mise en harmonie de divers services, de diverses forces, de différentes composantes, en vue d'en renforcer l'efficacité. Organes, service de coordination; renforcer, réaliser la coordination. La coordination des opérations des troupes françaises (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 246). La coordination des services de santé scolaire (Encyclop. éduc. Fr., 1960, p. 33). Comité interministériel de coordination en matière de sécurité sociale (Réforme Séc. soc., 1968, p. 50) :
3. Après l'échec des émeutes de février, le comité central du parti communiste chinois avait chargé Kyo de la coordination des forces insurrectionnelles.
MALRAUX, La Condition humaine, 1933, p. 193.
2. MÉD. Processus qui assure d'une part le bon agencement des parties d'un organe, et d'autre part la combinaison des commandes à envoyer aux appareils effecteurs. Coordination des mouvements, des organes; coordination motrice, neuro-musculaire :
4. ... Bien que les mouvements qui maintiennent notre attitude et permettent la marche soient aussi commandés par la moelle, leur coordination dépend du cervelet.
CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 111.
3. LOG. Relation entre plusieurs concepts situés sur le même rang dans une classification. Établir une coordination entre la norme et l'anomalie (MARCEL, Journal, 1914, p. 11).
4. LING. ,,Réunion de plusieurs schèmes d'entendement dans un même énoncé, avec lien explicite. Plus spécialement, taxème exprimant des relations de « + », « — », « = » entre deux éléments (addition, soustraction, égalité conceptuelles)`` (POTTIER Ling. gén. 1974, p. 322). Termes, faits, rapports, conjonctions de coordination; coordination implicite :
5. ... qu'est-ce que la coordination, fait de relation logique ou psychologique? Qu'est-ce que la coordination, fait de liaison grammaticale? Quels rapports entretiennent-elles l'une avec l'autre? Mais nommer la coordination, en prenant le mot au sens aussi bien logique que linguistique, c'est appeler son « contraire » : la subordination, et aussi son voisin (également peut-être son contraire!) : la juxtaposition; seconde source de difficultés... Ainsi, la coordination, fait de grammaire, est moins qu'aucun autre séparable des réalités mentales qu'il recouvre. Mais, comme fait de grammaire, il intéresse à la fois la phonétique — car il n'y a pas passage de liaison sans incidence sur la ligne mélodique et rythmique du discours; — la stylistique pour cette même raison; la morphologie malgré tout et la sémantique — car l'expression grammaticalement normale de la coordination implique recours à un outil de coordination qui, on le verra, représente une certaine espèce linguistique à cheval sur le morphème et le sémantème; — la syntaxe enfin...
G. ANTOINE, La Coordination en fr., Paris, éd. d'Autrey, 1958, av.-pr., pp. 6-7.
6. ... la coordination sur les plans logique et psychologique semble donc se définir ainsi : mise en ordre de deux termes (membres) ou davantage, équilibrés et harmonisés dans un ensemble créant entre eux une unité relative.
G. ANTOINE, La Coordination en fr., Paris, éd. d'Autrey, 1958 p. 305.
7. Il y a expansion par coordination lorsque la fonction de l'élément ajouté est identique à celle d'un élément préexistant dans le même cadre, de telle sorte que l'on retrouverait la structure de l'énoncé primitif si l'on supprimait l'élément préexistant... L'expansion par coordination peut affecter n'importe laquelle des unités considérées jusqu'ici; un monème autonome dans aujourd'hui et demain, un monème fonctionnel dans avec et sans ses valises, une modalité dans angl. with his and her bags, un lexème dans rouge et noir, homme et femme, un syntagme prédicatif dans il dessine et il peint avec talent.
MARTINET, 1961, pp. 128-129.
8. La coordination qui est un des processus les plus productifs du langage pose des problèmes insolubles à une grammaire syntagmatique. Notons d'abord, cependant, que la notion de constituant, telle qu'elle est définie par une grammaire syntagmatique, doit jouer un rôle considérable dans l'étude de la coordination... En effet, en général pour que la coordination soit possible, il faut que les constituants coordonnés soient des constituants de même type, et cela, souvent en un sens très étroit...
N. RUWET, Introd. à la gramm. générative, Paris, Plon, 1967, pp. 157-158-159.
5. TRANSP. Harmonisation et répartition équitable des trafics entre le rail et la route, le rail et l'eau, etc., en vue d'une meilleure rentabilité de ces moyens de transports. La coordination rail-eau (cf. Navig. intér. Fr., 2, 1952, p. 22). Le problème de la coordination fer-eau a préoccupé les pouvoirs publics depuis plus de vingt ans (cf. Navig. intér. Fr., 2, 1952, p. 22).
Rem. La docum. fournit le synon. coordonnance, subst. fém. Unité d'impulsion générale, ou coordonnance (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 395). Le terme est également employé dans l'expr. en coordonnance avec (cf. JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 434).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1835-1932. Pour coo-, cf. coobligé. Étymol. et Hist. 1. 1361 « action de coordonner » (ORESME, Ethique, BN 204, f° 30d ds GDF. Compl.), à nouv. en 1762 (ROUSSEAU, Émile, IV ds LITTRÉ : Ils ont beau couvrir leur galimatias de coordination); 2. 1888 gramm. conjonctions de coordination (A. Brachet d'apr. Lar. Lang. fr.). Empr. au b. lat. coordinatio « arrangement, coordination ». Fréq. abs. littér. :237. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 34, b) 428; XXe s. : a) 98, b) 689. Bbg. SANDMANN (M.). Zur Frühgeschichte des Terminus der syntaktischen Beiordnung. Arch. St. n. Spr. 1969, t. 206, n° 3, pp. 161-168.

coordination [kɔɔʀdinɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIVe; bas lat. coordinatio, de co-, et ordinatio « mise en ordre », du supin de ordinare. → Ordonner.
1 (1361). Agencement (des parties d'un tout) selon un plan logique, pour une fin déterminée. Arrangement, organisation. || La coordination des articles d'une loi. || Coordination d'efforts individuels. || Coordination des opérations d'une troupe. || Coordination dans le temps. Synchronisation. || Coordination de services publics. || Coordination du rail et de la route. || Règlements de coordination. || Comité interministériel de coordination.
1 Je veux bien reconnaître que, dans l'état présent de nos sociétés, une carrière de spécialiste de la synthèse, une carrière de technicien de la coordination, une carrière d'agent de liaison, si l'on préfère ce dernier terme, serait une carrière tout à fait chanceuse. Elle risquerait de procurer, à celui qui s'y aventurerait, une réputation d'amateur, encore qu'elle suppose de grands dons et une prodigieuse ouverture d'esprit.
G. Duhamel, Manuel du protestataire, IV, p. 113.
(1822, Flourens; cf. Année sc. et techn., 1874, p. 373). Physiol. || Coordination des mouvements : combinaison des contractions des muscles réglée par les centres nerveux situés dans le cerveau et le cervelet en vue d'une action bien ordonnée, cohérente. || Troubles de la coordination. Ataxie, incoordination; et aussi asynergie.
Chim. || Indice de coordination. Coordinance.
2 (1890). Ling. Action de relier deux mots ou deux suites de mots de même nature ou de même fonction. || Conjonction de coordination, liant des éléments lexicaux (mots) ou syntaxiques (propositions) de même nature ou fonction (et, ou, donc, or, ni, mais, car).
2 (…) en général, pour que la coordination soit possible, il faut que les constituants coordonnés soient des constituants du même type (…)
Nicolas Ruwet, Introd. à la grammaire générative, p. 158.
3 (…) coordination syntaxique : deux segments d'un énoncé sont coordonnés lorsqu'ils ont même fonction (c'est le cas pour « le soir » et « avant le déjeuner » dans « Téléphonez-moi le soir ou avant le déjeuner ».)
O. Ducrot et T. Todorov, Dict. encyclopédique des sciences du langage, p. 273.
Log., philos. Relation de deux ou plusieurs concepts qui se trouvent sur le même rang dans une classification (Lalande).
3 État de choses coordonnées, harmonieusement disposées. || Il y a dans ce discours une habile coordination des idées. Agencement, disposition, enchaînement.
CONTR. Chaos, confusion, désarroi, désordre, gâchis, incoordination, trouble.
DÉR. Coordinance, coordonnateur.
COMP. Incoordination.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coordination — is the act of coordinating, making different people or things work together for a goal or effect to fulfill desired goals in an organization.Coordination is a managerial function in which different activities of the business are properly adjusted …   Wikipedia

  • coordination — co‧or‧di‧na‧tion [kəʊˌɔːdˈneɪʆn ǁ koʊˌɔːr ] noun [uncountable] the organization of people or things so that they work together well : • She is responsible for the coordination of all the company s training activities. * * * coordination UK US… …   Financial and business terms

  • coordination — also co ordination, c.1600, orderly combination, from Fr. coordination (14c.) or directly from L.L. coordinationem (nom. coordinatio), from pp. stem of L. coordinare to set in order, arrange, from com together (see COM (Cf. com )) + ordinatio… …   Etymology dictionary

  • coordination — or co ordination [kō ôrd΄ n ā′shən] n. [LL coordinatio] 1. a coordinating or being coordinated 2. the state or relation of being coordinate; harmonious adjustment or action, as of muscles in producing complex movements: Also coördination …   English World dictionary

  • Coordination — Co*[ o]r di*na tion, n. 1. The act of co[ o]rdinating; the act of putting in the same order, class, rank, dignity, etc.; as, the co[ o]rdination of the executive, the legislative, and the judicial authority in forming a government; the act of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • coordination — coordination. См. филетическая корреляция. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Coordination — (v. lat.), 1) Beiordnung, Zuordnung; Gesetz der C. od. Association (s.d.), nach welchem gewisse Nervenerscheinungen auf scheinbar entfernte Veranlassung hin zu Stande kommen, z.B. Niesen bei Reizung der Nasenschleimhaut etc.; 2) Gleichstellung,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • coordination — index adjustment, compatibility, contribution (participation), regulation (management) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton …   Law dictionary

  • coordination — (also co ordination) ► NOUN 1) the action or process of coordinating. 2) the ability to move different parts of the body smoothly and at the same time …   English terms dictionary

  • coordination — (BrE also co ordination) noun 1 working together ADJECTIVE ▪ better, greater ▪ close, effective ▪ poor ▪ inter agency …   Collocations dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”